Home » Citoyenneté » La Dominique : Citoyenneté par Investissement – Votre deuxième passeport

La Dominique : Citoyenneté par Investissement – Votre deuxième passeport

Investissez dans une seconde nationalité, obtenez un deuxième passeport et voyagez vers plus 115 destinations sans visa




Située dans la mer des Caraïbes, la Dominique est une île montagneuse aux paysages paradisiaques. Et qui dit paradis dit paysages de rêve avec des cascades d’eau naturelles, des sources d’eau chaude et des kilomètres de plages de sables noir et blanc…

Mais la Dominique n’est pas qu’un éden terrestre, c’est aussi un pays où il est très facile d’obtenir la nationalité dominicaine par investissement. En effet, il s’agit d’ailleurs du pays qui demande les formalités les moins onéreuses au monde. Depuis 1993, le « Citizenship By Investment Unit (CBIU) de la Dominique a été mis au point afin de faciliter l’accès à la citoyenneté pour les étrangers en contrepartie d’investissements économiques sur l’île.

Le CBIU permet aux investisseurs, répondant à certaines conditions comme la bonne conduite morale d’obtenir la pleine citoyenneté du Commonwealth de la Dominique et ainsi jouir pleinement de tous les droits attribués.

Alors si vous êtes tentés par l’obtention d’une seconde nationalité, celle de la Dominique, nous vous invitons à lire ci-dessous les éléments explicatifs, notamment les conditions d’obtention de la nationalité dominiquaise.

Avantages de la nationalité dominiquaise

Le programme d’obtention de la nationalité dominiquaise par investissement offre plusieurs avantages à son demandeur :

  • Possibilité de voyager sans visa dans plus de 115 pays notamment l’Union Européenne, le Royaume-Uni ou encore Hong Kong et Singapour
  • Citoyenneté obtenue à vie, sans aucune contrainte ni aucune obligation de résider physiquement dans le pays
  • Possibilité de transmettre sa nationalité à sa descendance à savoir ses enfants et petit-enfants
  • Aucune restriction en termes de langue, d’âge, d’expérience professionnelle ou de niveau d’études, et ni aucun entretien obligatoire
  • Système fiscal très avantageux : exonération des impôts sur le patrimoine, des droits de succession, des droits sur les donations, de l’impôt sur le revenu provenant de l’étranger, et de l’impôt sur les revenus des capitaux mobiliers
  • Un taux de criminalité très bas
  • Résidence sur une île paradisiaque de la mer des Caraïbes baignée de soleil et entourée de plages

Présentation du programme d’obtention de la nationalité dominiquaise

Le gouvernement a récemment réduit les critères de sévérité pour obtenir la nationalité dominiquaise et ce pour attirer de plus en plus d’investisseurs :

  • Être majeur et avoir plus de 18 ans
  • Le demandeur ne doit pas avoir d’antécédents et possédant un cassier judiciaire vierge
  • Les revenus doivent être acquis légalement
  • Être en bonne santé et ne souffrant d’aucune maladie contagieuse

Une fois ces formalités accomplies, le demandeur a deux possibilités pour obtenir la nationalité dominiquaise :

  • Investissement immobilier : le demandeur doit se porter acquéreur d’un bien immobilier sur l’île d’un montant minimum de 200 000 USD et le conserver pendant au moins 3 ans. Si le candidat conserve le bien pendant 5 ans, il a le droit de le revendre par le biais du programme d’obtention de la nationalité par l’investissement. Point fondamental, l’achat du bien immobilier doit être préalablement approuvé par le gouvernement dominicain.
  • Investissement financier : la seconde solution est de procéder à une dotation au Fond De Diversification Economique créé par l’État dominiquais. Ce fonds d’état finance des projets publics et privés dans le pays de façon à accroître le développement de l’île et de soutenir les progrès de la société dominiquaise ainsi que la sécurité de l’île. Afin d’être validé, les montants d’investissements à effectuer sont les suivants : 100 000 USD pour un demandeur seul, 175 000 USD s’il fait la demande avec son épouse, et 200 000 USD s’il fait la demande avec son épouse et deux enfants de plus de 18 ans. Enfin, une somme supplémentaire de 25 000 USD sera exigée par personne à charge supplémentaire.

Frais et coûts

Certains frais d’inscription sont dus au moment du dépôt de candidature au programme d’obtention de la nationalité dominiquaise économique sous la catégorie bien immobilier : 25 000 USD pour le demandeur principal, 10 000 USD pour son épouse, 35 000 USD pour les familles de 4 personnes, 50 000 USD pour les familles de 6 personnes, 70 000 USD pour les familles de 7 personnes.

Les frais d’inscription consistent en des frais standards de traitement par l’Administration s’élevant à 3 000 USD par candidature, les frais de naturalisation s’élèvent à 750 USD par candidat, les frais de passeport s’élèvent à 60 USD par candidat et le timbre fiscal s’élève à 15 USD par candidat. À cela s’ajoutent des frais supplémentaires de 1 200 USD si vous souhaitez bénéficier du traitement accéléré du passeport.

Enfin, pour couvrir les coûts liés à la vérification approfondie des antécédents, les candidats au programme d’obtention de la nationalité par investissement devront régler les frais de formalités suivants : 7 500 USD pour le candidat principal, 7 500 USD pour l’épouse, 4 000 USD pour chaque personne à charge de plus de 16 ans, 2 000 USD par personne à charge entre 12 et 16 ans. En dessous de 12 ans, il n’y a pas de frais à payer.

Conclusion

L’obtention de la nationalité dominiquaise en tant que deuxième nationalité est celle qui peut être obtenue le plus facilement au monde. Alors que des pays européens comme Malte ou Chypre exigent des montants investis de 1 million ou 2 millions d’euros, il vous suffit d’acheter un bien immobilier d’une valeur minimum de 200 000 USD pour obtenir la nationalité dominiquaise. Ce montant peut être réduit à seulement 100 000 USD si vous décidez d’investir dans le Fonds de Diversification économique créé par l’État. Des montants très réduits pour obtenir un second passeport.

Comme la plupart des pays souhaitant attirer des investisseurs étrangers en leur promettant une seconde nationalité, les citoyens dominiquais possèdent de nombreux avantages fiscaux comme l’exonération de l’impôt sur le revenu ou la non-taxation des revenus du patrimoine. De plus, il est possible de faire bénéficier à sa famille (conjoints, enfants) de la nationalité du demandeur sous réserve d’une contribution sous la forme d’une somme toute modeste.




Laisser un commentaire

task-attention.png

Cet espace est réservé uniquement aux commentaires, à compter du 20/09/2016 nous répondons à vos questions seulement sur notre nouveau Forum. Pour plus d'information Appuyez ici

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné; un opinion, un astuce, ajouter une information manquante ou utile pour les demandeurs de visa...

Rappelez-vous que le but de ce site est le partage d'information. Une contribution sera très appréciée pour le bien de tout le monde.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Newsletter – Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification pour chaque article publié.

Carte Bancaire en Devise

Publicité

error: