Home » Actualités » Arabie-Saoudite : Le future projet de la Mer Rouge offrira des visas à l’arrivée

Arabie-Saoudite : Le future projet de la Mer Rouge offrira des visas à l’arrivée

Le Mégaprojet touristique « The Red Sea Project » lancé l’année dernière par le Prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, à fait grand pas et a marqué une étape importante ce dimanche avec son incorporation en tant que société anonyme fermée « la Red Sea Development Company (TRSDC) » détenue maintenant à 100% par le fond public d’investissement du pays (Public Investment Fund ou PIF).

« Nous allons créer une zone économique spéciale, avec son propre cadre réglementaire. Il sera distinct de l’économie de base, avec un accent particulier sur la durabilité environnementale. Nous proposerons la délivrance d’un visa à l’arrivée à une très grande partie des touristes. Avec des normes sociales détendues et une réglementation commerciale améliorée, la destination offrira aux visiteurs un sentiment d’appartenance unique et proposera aux amoureux de la nature, aux aventuriers, aux explorateurs culturels et aux touristes désireux de s’échapper et de se ressourcer un large éventail d’expériences exclusives alliant luxe, tranquillité, aventure et paysages magnifiques » à déclaré hier John Pagano, directeur général de la TRSDC.

Hôtels, unités résidentielles, une nouvelle ville côtière, un aéroport, une marina,…devraient voir le jour d’ici 2022 pour finaliser la première phase du projet de la Mer Rouge. Situé entre les villes d’Amlaj et d’al-Wajh, il offrira également aux touristes une réserve naturelle, des sites patrimoniaux et des plongées dans le récifs coralliens sur une surface dont la superficie sera supérieure à la taille de la Belgique! Deux autres initiatives majeures sont au programme:

  • NEOM: Création d’une zone commerciale et industrielle de 500 milliards de dollars qui s’étendra de l’Egypte à la Jordanie;
  • QIDDIYA: Création d’une station de divertissement de plusieurs milliards de dollars qui sera plus de 2 fois plus grande que le parc floridien de Disney World.

Le projet devrait créer, d’après les estimations et souhaits des autorités locales, jusqu’à 35000 emplois dans la région et contribuera à hauteur de 15 milliards de rials (∼ 3,42 milliards d’euros) à l’économie locale.




Source : Action Visa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Newsletter – Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et recevoir une notification pour chaque article publié.

Carte Bancaire en Devise

Publicité

error: